Assemblée Nationale : Yaye Fatou Diagne interdite d’accès par son ministre, Zahra Iyane Thiam

Le passage de Zahra Iyane Thiam, ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire, n’a pas été de tout repos hier, à l’Assemblée nationale, pour le vote de son budget. En cause, Yaya Fatou Diagne, coordonnatrice nationale du Programme de développement de la microfinance islamique au Sénégal (PROMISE), a été tout simplement interdite d’accès à l’hémicycle. D’après Libération, la ministre aurait demandé aux gendarmes de ne pas la laisser passer. Là où le camp de la tutelle évoque le manque de places assises et le retard accusé par Yaye Fatou Diagne.

Dans tous les cas, le geste n’a pas plus à certains députés. D’après le récit du journal, Abdou Mbacké Bara Doli et Aïda Mbodj le relèveront dans leurs propos, enjoignant la ministre à « ne plus répéter un tel acte car on ne sait ni l’heure ni le jour où le décret du Président peut tomber. »

« Je n’ai pas peur d’être limogée. Le poste de ministre n’avait pas motivé mon choix d’accompagner l’actuel chef de l’État, (Macky Sall). Même limogée un jour, je continuerai mon combat politique à la base et dans le cadre de la coalition présidentielle », a répondu Zahra Iyane Thiam.

Puis une bagarre a éclaté, en dehors de la salle, dans le hall de l’hémicycle. Alioune Badara Diouf et Bara Doli sont aux prises, Me Djibril War s’en mêle. Presque tous les députés quittent la salle et les éléments de la gendarmerie préposés à la sécurité, tentent de recoller les morceaux. Ce, au moment où la plénière se poursuit.

EMEDIA