Dr Bousso (Cous) : « Nos structures de santé sont en train d’atteindre leur degré de saturation »

Le Directeur des opérations d’urgence sanitaire (Cous), Docteur Abdoulaye Bousso a annoncé, ce vendredi 15 mai les nouvelles orientations sur la prise en charge des personnes contactes. Ce, suite à la multiplication des cas positifs coronavirus au Sénégal. Aussi, a-t-il, informé sur la nouvelle décision prise avec les voyageurs entrants dans le pays.

Le ministère de l’Éducation nationale entend prendre toutes les précautions nécessaires en vue d’une réouverture maitrisée des classes, le 2 juin.
Selon le directeur de la Formation et de la Communication dudit ministère, plusieurs mesures importantes sont prévues pour réduire au maximum tout risque de contamination dans les salles de classes ou dans les écoles.

« Il y aura des thermo-flashs pour prendre la température de toute personne qui entre à l’école. Nous allons équiper les écoles en masques parce que le port du masque sera obligatoire. Le ministère va octroyer du gel hydro-alcoolique pour le lavage régulier des mains », a indiqué Moustapha Diagne.
Le directeur de la formation et de la communication annonce par ailleurs des dispositions pour éviter des salles de classe engorgées. Ainsi, il y aura au grand maximum, 20 élèves par salle de classe. Aussi, il y aura des réaménagements sur les horaires de récréation.

« Il y a aussi le changement de dispositif au niveau des salles de classe. Au lieu de 50 voir 60, on aura 20 élèves au maximum par salle tout en respectant la distanciation sociale. Les heures de récréation ne vont pas correspondre pour éviter les rassemblements. Toutes les dispositions seront prises pour éviter une année blanche qui serait une catastrophe pour les enfants », assure-t-il.