Mort naturelle ou meurtre par son mari ? Le décès de la sénégalaise Khady Samb en Belgique crée le doute

En effet, d’après le journal, son mari refuse le rapatriement de son corps au Sénégal et veut l’incinérer dès ce mercredi à défaut d’un versement de 3500 euros en plus de prendre en charge les frais liés à l’autopsie. Un fait douteux, renforcé par les déclarations de notre compatriote en Belgique Aliou Bâ, actuellement à la morgue pour surveiller le corps de Khady Samb avant son incinération par le mari.

« Nous vivons un retournement de situation extraordinaire. On avait cru à une mort naturelle après un malaise faussement déclaré. Mais, aux dernières nouvelles, on nous affirme que c’est son mari qui a effectivement tué notre compatriote Khady Samb. Les preuves sont là, tangibles. La défunte avait des hémorragies et saignait des oreilles et par le nez. Du moins, c’est ce que nous a raconté la Marocaine qui préparait son corps à la morgue. Il faut que la police intervienne dans cette affaire qu’on veut rapidement classer », dit-il.

A LIRE  Adama Cissé, l’éboueur licencié à cause d’une sieste, a retrouvé du travail