La première déclaration du nouveau Khalif de Medina Baye : « Si vous ne le faites pas, je risque de démissionner »

Après le décès de Cheikh Ahmed Tidiane Niasse, survenu dimanche dernier, son frère, Cheikh Mahy Ibrahima Niasse, a été désigné nouveau Khalif de Medina Baye. Face aux jeunes disciples mardi soir, il les a demandé de faire preuve de discipline et a menacé de renoncer à ses fonctions de guide spirituel, s’ils ne respectent pas ce « pacte » important.

« La discipline sera une sorte de contrat social entre le khalife que je suis et les jeunes disciples que vous êtes. Si vous vous illustrez de belle manière dans ce domaine, ce sera bénéfique pour tous. Au cas contraire, je risque de démissionner », dit-il avec le sourire avant de poursuivre, avec un ton plus ferme. « Les disciples sont souvent prompts à rouspéter, quand le président de la République ne vient pas dans la cité religieuse, dans des circonstances pareilles. Mais il faut se soucier d’abord de votre propre discipline. Il y va de l’image de Médina Baye (…) De façon générale, il y a un manque de discipline notoire. Cet état de fait regrettable est entretenu par les jeunes. Il faut dire les choses comme elles sont », a déclaré Cheikh Mahy Ibrahima Niasse.