Pour une affaire de jalousie, la « niarél » se fait mordre par la « awoo » et la blesse avec une pierre

Une affaire de jalousie a viré à une rude bagarre à Touba, entre deux coépouses. En effet, la deuxième femme a servi un bol de toufé (sauce de viande) à son époux lors de son tour chez la première épouse. Cette dernière l’a interceptée alors qu’elle rentrait chez elle, pour régler ses comptes.

Poursuivies pour coups et blessures volontaires réciproques, T.Mbengue et M.Diop sont actuellement à la prison de Mbacké. Déférées respectivement au parquet de Mbacké pour coups et blessures volontaires, les belligérantes ont été placées sous mandat de dépôt à la prison de la localité.

Les relations conflictuelles entre coépouses ne cessent de causer des dommages à Touba. Il ne se passe pas un mois voire une semaine, sans qu’une affaire de jalousie n’atterrisse pas devant la cour de justice. La plus récente s’est déroulée à Tindiody une localité de Touba.https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-6260265065416016&output=html&h=280&slotname=6621753689&adk=3590530029&adf=3470475421&pi=t.ma~as.6621753689&w=770&fwrn=4&fwrnh=100&lmt=1616763448&rafmt=1&psa=1&format=770×280&url=https%3A%2F%2Fwww.dakarbuzz.net%2Fpour-une-affaire-de-jalousie-la-niarel-se-fait-mordre-par-la-awoo-et-la-blesse-avec-une-pierre%2F%3Ffbclid%3DIwAR3qBysv3RCgG87HBsCffjhl43wDus6Ut8wHxNSkONnF2uejPOm2Nb5uBDs&flash=0&fwr=0&rpe=1&resp_fmts=3&wgl=1&dt=1616763447829&bpp=35&bdt=2336&idt=781&shv=r20210322&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3De3a1cf9ca91ff702-22298f6ec4ba0002%3AT%3D1615811311%3ART%3D1615811311%3AS%3DALNI_MYSN2IFITeoMoQFzw4jWUo4VpguHg&prev_fmts=770×280&correlator=5151580884703&frm=20&pv=1&ga_vid=1169675571.1615655003&ga_sid=1616763448&ga_hid=2113847203&ga_fc=0&u_tz=0&u_his=1&u_java=0&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_nplug=3&u_nmime=4&adx=101&ady=1606&biw=1311&bih=658&scr_x=0&scr_y=0&eid=42530672%2C31060288%2C44736524%2C44740079%2C44739387&oid=3&pvsid=3545598616542813&pem=133&ref=https%3A%2F%2Fl.facebook.com%2F&rx=0&eae=0&fc=896&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1366%2C0%2C1366%2C728%2C1326%2C658&vis=1&rsz=%7C%7CeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=8320&bc=31&ifi=2&uci=a!2&btvi=2&fsb=1&xpc=vUUcoAcGEF&p=https%3A//www.dakarbuzz.net&dtd=803

M.Diop la première femme de Pape Diaw a piqué une colère noire parce que T.Mbengue sa coépouse a profité de son tour pour rendre visite à leur mari. Elle a intercepté sa rivale sur le chemin du retour. Par conséquent, les deux coépouses se sont livrées à une rude bagarre occasionnant des blessures réciproques.

Selon « Les Echos », la deuxième épouse âgée de 30 ans, avait préparé un bol de « toufé » avec ses propres fonds pour le servir à leur mari Pape Diaw. Poursuivant son récit, elle a déclaré que son mari lui a ordonné de rentrer après avoir mangé le dîner. Après quoi, sa rivale l’a poursuivi sur le chemin et étranglée avant de la mordre sur la joue. Répliquant, T.Mbengue lui a lancé une pierre, qui la blesse au niveau des dents.

Jugées jeudi au tribunal d’instance de Mbacké, les prévenues risquent respectivement deux mois de prison ferme. En attendant, l’affaire a été mise en délibéré jusqu’au 1 avril prochain. Par ailleurs, le procureur a requis 2 mois de prison ferme pour chacune d’elles.