​Meurtre d’Awa Cissé : sa patronne jure qu’elle « voulait juste la corriger »

Les enquêteurs de la gendarmerie de Mékhé, village situé au centre de la Commune de Méouane, dans le département de Tivaouane (région de Thiès) ont élucidé l’affaire de la mort troublante d’Awa Cissé, une employée de maison âgée de 17 ans. Les faits se sont déroulés le 12 mars dernier. 

Morte dans des conditions atroces, Awa Cissé est une ressortissante de Kahone, une ville de l’Ouest du Sénégal, situé dans la région de Kaolack. En effet, l’enquête qui a été ouverte par la gendarmerie de Mékhé a impérativement mis en cause sa patronne, Ngoné Fall. Cette dernière s’est emparée d’un bâton avant d’en asséner plusieurs coups à Awa Cissé au niveau de la tête, renseigne le journal ‘’Libération’’. 

Mise en garde à vue, Ngoné Fall avec un visage larmoyant, a juré lors de son interrogatoire qu’elle ‘’ne voulait que la corriger’’. « Je la considérait comme un membre de ma famille », a confié la patronne d’Awa Cissé. Ses allégations n’ont pas convaincu les gendarmes qui l’ont déféré pour coups et blessures volontaire ayant entrainé la mort d’Awa Cissé..