Arrêtée au Maroc avec de la drogue : Les premiers mots de la GP Fatou Kiné Ndiaye après sa libération

La GP Fatou Kiné Ndiaye brise le silence. Libre depuis hier mercredi 21 avril dernier, l’étudiante de 22 ans, qui a été arrêtée au Maroc, se dit victime d’une trahison.

«J’ai été trahie, blessée», a-t-elle confiée, dans des propos repris par L’Observateur.

«Je n’ai rien à dire sinon rendre grâce à Dieu. J’ai surmonté cette épreuve avec dignité. J’ai été heureuse de retrouver ma mère. Ça m’a fait énormément plaisir», a-t-elle ajouté.