Attaque du commissariat de Guinaw Rails: le commissaire touché aux côtes, des agents blessés

L’attaque des jeunes de Pikine Guinaw Rails a laissé un goût amer aux policiers avec la blessure aux côtes du commissaire de police, des agents, sans compter les véhicules vandalisés.

L’attaque a laissé des traces. Selon Les Echos, le stock de grenades des policiers est épuisé, ils font treize (13) tirs de sommation pour repousser les assaillants.

Des manifestations arrêtés, un bébé victime collatérale. Après Guinaw Rails, ce sont des jeunes de Cambérène, Grand Yoff, Hlm, Diamaguène Sicap Mbao qui ont défié les forces de sécurité pendant des heures.

A Thiès aussi, des jeunes des quartiers Hersent, Medina Fall ont fait vivre de dures moments aux policiers. L’autoroute à péage, à hauteur de Thiaroye en a fait les frais aussi, bloqué par les jeunes.