Baby Shower, nouvelle tendance à Dakar

La baby shower est actuellement à la mode à Dakar. Sur les réseaux sociaux, les futures mamans ont de plus en plus tendance à s’afficher avec leurs ventres bien arrondis. Ce, pour célébrer cette fête prénatale. 

Une pratique diversement appréciée. Un tour sur les réseaux sociaux permet de tâter le pouls des Sénégalais.
Pour certains internautes, c’est “mignon”, pour d’autres “organiser un baby shower et s’exposer sur les réseaux sociaux est contraire aux coutumes sénégalaises”.
Le débat autour de cette fête est devenue plus accrue suite au décès de Nicole Thea à l’âge de 24 ans ce dimanche 12 juillet 2020. La Youtubeuse chroniquait quotidiennement sa grossesse.
Origine des baby shower 
La baby shower est une tradition originaire des Etats-Unis. Il s’agit d’une fête organisée par la future maman ou ses meilleures amies. Elle doit avoir lieu entre le 7ème et le 8ème mois.
Une cérémonie qui réunit autour de la future mère, amis et parents. A l’occasion, des jeux sont organisés et des cadeaux offerts à la future maman et au futur bébé. Le tout, autour d’un buffet.
Une aubaine pour les décoratrices 
Cette nouvelle pratique au Sénégal est une aubaine pour les décoratrices, photographes et organisatrices de fêtes. Comme le sont également les enterrements de vie de jeune fille.
“Je trouve que c’est bien d’immortaliser la grossesse à travers des images et une petite fête”, témoigne Khadija Sarr, organisatrice d’événement.
Elle ajoute: “c’est un secteur qui peut être assez lucratif si les Sénégalais le prennent bien. Il faudrait que l’on puisse se départir de cet état d’esprit qui nous fait croire que s’afficher enceinte peut tuer le bébé ou le transformer en Djinn”.
Du côté des photographes, certains dévoilent déjà sur leur comptes professionnels des images de baby shower. Mais le plus souvent, c’est après l’accouchement.