Imam Kanté : « Il est prématuré et imprudent de reprendre les prières dans les mosquées »

Ahmadou Makhtar Kanté est convaincu qu’il est prématuré et imprudent de reprendre les prières dans les mosquées du pays. Côté charia, il ne voit rien qui l’impose dans un contexte d’épidémie, en phase ascendante de surcroît.

Mesures…

Imam Ahmadou Makhtar Kanté trouve lourdes et fastidieuses les mesures d’accompagnement proposées dans certains documents à cette fin. « Alors que dans notre pays, l’épidémie est dans une phase ascendante, est-ce le moment de prendre une telle décision et pour quels motifs ? Pour satisfaire les promoteurs des thèses complotistes, comparatistes, etc ? », s’interroge-t-il.

Raison…

D’après lui, si pour raison d’Etat et de Foi ou considérée comme telle, les prières reprennent dans les mosquées partout dans le pays, que les Imams et autres responsables des mosquées le fassent en étroite collaboration avec les autorités administratives locales.

Clause…

« Etant entendu qu’une clause d’isolement immédiat d’une mosquée qui serait touchée devrait être prévue. Sans que personne ne puisse garantir l’applicabilité des mesures d’accompagnement, vu ce qui se passe », ajoute Imam Kanté.