La jeunesse face aux dérives de Tiktok

Application très plébiscitée par les plus jeunes, Tik Tok a déjà à son actif plus de deux milliards de téléchargements. Le réseau social permet entre autres de réaliser des playbacks et des vidéos courtes qui sont pour la plupart assez funs.

Ce qui contribue au succès de l’application et à l’engouement des jeunes pour celle-ci. Si les challenges funs et autres fonctionnalités intéressantes de Tik Tok constituent un de ses points forts, elle ne demeure pas moins un réseau social qui comme ses autres homologues a bien des dérives.

En réalité, derrière les vidéos humoristiques et musicales proposées par Tik Tok se cachent également un narcissisme ambiant, l’hyper sexualisation des jeunes filles, le cyber harcèlement et d’autres contenus inappropriés. Dans cet article, nous faisons le point sur les dérives de Tik Tok.
Le fonctionnement de Tik Tok

L’application Tik Tok permet de créer et partager des vidéos courtes, soit d’une durée de 60 secondes maximum. Mais la plupart des vidéos publiées sur la plateforme ont une durée largement inférieure aux 60 secondes autorisées. Les utilisateurs de Tik Tok ont la possibilité de créer des vidéos ou de monter des images pour en faire un clip vidéo.

Par la suite, ils pourront y ajouter de la musique, une voix de leur choix ou encore des sons proposés par l’appli. La mode sur Tik Tok à l’heure actuelle, c’est de faire des sketchs basés sur des extraits de films ou de voix off, des playbacks sur des chansons populaires, des challenges de danse etc.
En effet, des sketchs humoristiques aux challenges en passant par les chorégraphies, Tik Tok propose aux utilisateurs une très grande variété de contenus. Comme sur tous les autres réseaux sociaux, il est possible de créer un compte sur Tik Tok, d’interagir avec d’autres utilisateurs : liker, commenter, partager, envoyer des messages, etc.
L’hyper sexualisation : un gros danger Tik Tok

Si Tik Tok a tout l’air d’un réseau social fun, anodin et sans danger, cela n’est n’est pas tout à fait correct. Parmi les nombreux challenges qui s’enchaînent sur Tik Tok, il y en a quelques-uns qui sont essentiellement basés sur la danse. Ces chorégraphies qui deviennent des défis que tous les utilisateurs Tik Tok s’empressent de réaliser pour avoir des vues sont souvent des danses lascives et trop sexy, notamment pour le jeune public de Tik Tok. Pour la plupart de ces challenges de danse, il s’agit de se mettre en petite tenue et de réaliser des mouvements voluptueux.

Lorsque l’on sait que Tik Tok est surtout composé d’un public d’adolescents et que ce sont ces derniers qui s’adonnent à ces danses sexy, un problème d’hyper sexualisation se pose. A titre illustratif, le Wap challenge qui consiste en la réalisation de pas de danse sexualisés a été repris par de nombreuses jeunes filles qui pour la plupart sont encore pré-adolescentes. D’un autre côté, le fait que des fillettes se déhanchent sur Tik Tok attire pas mal de prédateurs sexuels qui se délectent de ce type de contenu sans aucune censure.

Dans sa vidéo dénommée « La face cachée de TikTok », le Youtubeur Le Roi des rats qui dénonce les dérives des réseaux sociaux a donné l’exemple de deux jeunes filles à savoir Brianna Buchanan et Danielle Cohn. Ces dernières, respectivement âgées de 13 et 14 ans postent des vidéos de danse sexy, souvent vêtues d’un minishort et d’un crop top. Les chiffres de leur audience, 1,7 millions d’abonnés pour l’une et 11 millions pour l’autre, montrent bien le fait que ce type de vidéo au travers desquelles les préadolescentes sont hyper sexualisées attirent de plus en plus de monde. Cela devient encore plus inquiétant lorsque l’on se rend compte que les pervers sexuels et les pédophiles sont de plus en plus présents sur des réseaux sociaux tels que Tik Tok.
La promotion de l’anorexie : un des dangers liés à l’utilisation de Tik Tok

Un autre danger que l’on retrouve sur Tik Tok, ce sont les nombreux défis qui prônent l’anorexie. A titre d’exemple, on pourrait citer le fameux A4 Challenge Tik Tok dont le but est de se prendre en photo avec une feuille A4 devant son buste afin de bien mettre en évidence sa silhouette maigre.

Un autre challenge qui contribue à faire la promotion de l’anorexie sur Tik Tok, c’est le célèbre Headphone challenge. Ici, il s’agit pour l’utilisateur de montrer qu’il est capable de faire deux fois le tour de sa taille avec ses écouteurs, encore une fois pour montrer sa taille fine.
Ce qu’il faut savoir c’est que ces challenges peuvent être très dangereux pour la santé physique mais aussi mentale des utilisateurs de Tik Tok. Il s’agit là d’une façon de complexer les personnes qui sont en surpoids et d’une manière ou d’une autre d’encourager la maigreur extrême.
Tik Tok danger : un narcissisme exagéré

Comme sur d’autres réseaux sociaux tels que Instagram, c’est un véritable culte de la beauté et une normalisation des canons esthétiques qui sont constatés sur Tik Tok. Des vidéos dans lesquelles le superficiel est largement mis en valeur y défilent à longueur de journée. Dans l’évangile selon Tik Tok, pour être beau/belle, il faut être mince, savoir se déhancher, faire des pas de danse sexy, etc. Et pour percer sur Tik Tok, à moins d’être drôle ou doté d’un talent particulier, il faut absolument répondre aux canons esthétiques.

D’ailleurs dans les commentaires sur Tik Tok, il y a peu d’avis sur le fond des contenus proposés. Les utilisateurs lâchent la plupart du temps des avis superficiels du type « tu es magnifique, t’es trop beau » comme pour confirmer le fait que ce réseau soit centré dans un véritable culte sur les apparences. De même, de nombreux challenges sur Tik Tok consistent à se farder volontairement histoire d’avoir l’air moche pour ensuite s’embellir à coup de pinceaux de maquillage et de perruque pour montrer qu’en réalité on est beau gosse/belle gosse.

Comme pour tous les autres réseaux sociaux, la course aux likes Instagram gratuits et aux abonnés est de mise. Les créateurs de contenus sur Tik Tok sont prêts à participer aux challenges les plus fous rien que pour avoir plus de followers sur Tik Tok. Devenir une star de Tik Tok, c’est un peu l’obsession de tous les pré-adolescents en ce moment.
Sur ce réseau social, il n’y a pas que du rire et du positif, Tik Tok cache aussi certaines dérives qui méritent d’être mises à nu.