Le verdict est tombé pour la maman qui avait rendu aveugles ses belles filles de 5 et 3 ans

20 ans de travaux forcés, plus une amende de 250 000 FCFA, c’est la lourde peine infligé par le juge de la Chambre criminelle de Dakar à Seynabou Ndiaye.
Elle a été poursuivie pour coups et blessures volontaires ayant rendu aveugles ses deux belles-filles mineures qui n’avaient que 5 et 3 ans. Idem pour Modou Guèye, son époux qui écope de 5 ans de prison pour non assistance à des personnes en dangers(ses filles), plus la même amende.
Les faits
Il a résulté des débats qu’en mai 2015, la belle-mère des fillettes, Seynabou Ndiaye, infligeait des actes de barbarie et de torture aux gamines Fatou et Nogaye Guèye. Alors qu’elles n’avaient que 5 et 3 ans, leur belle-mère les battait avec un fil, leur donnait des coups de pied cognait des fois leur tête contre le mur et d’autres fois, elle leur donnait des coups sur le crâne avec un encensoir.
De la poudre de lessive dans les yeux
Et pire, il arrivait qu’elle leur verse du gasoil à la tête. Mais le clou, c’est quand elle leur aspergeait de la lessive en poudre (omo) dans leurs yeux. Et pourtant, leur père, Modou Guèye, a été avisé des sévices que sa femme infligeait à ses filles. Mais, il a fait la sourde oreille. Ainsi, fatigués des pleurs constants des fillettes suite aux sévices, les notables du quartier à Yeumbeul et beaucoup d’autres voisins ont saisi la brigade de ladite localité pour dénoncer cette barbarie.

senego

A LIRE  (Photos et Vidéo) - Pikine Guinaaw Rail : Ndioba Seck sauvagement tuée prés de l'autoroute