Louga : Retrouvée morte ligotée, dans une maison en construction, ce que l’on sait sur le décès de Khady Badiane


https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-7411136288504332&output=html&h=600&slotname=4881136912&adk=2647182037&adf=971205862&pi=t.ma~as.4881136912&w=300&lmt=1621349417&psa=1&format=300×600&url=https%3A%2F%2Fsanslimitesn.com%2Flouga-retrouvee-morte-ligotee-dans-une-maison-en-construction-ce-que-lon-sait-sur-le-deces-de-khady-badiane%2F%3Ffbclid%3DIwAR1Ongej_6JeBZc9rh0Y3dElicyNmajPY_2gGHX3vZCZjC5o1zBZmadn3Y0&flash=0&wgl=1&adsid=ChAI8MuNhQYQ0YnV-fjOuMkNEjsAvRzVSvD_A4MheMihlZ0kRSzKT3_d7oYqbuKFgMIlbH_uoaswvMb1ivup4s93RliMa2fdJa-T8rEH7g&dt=1621349350390&bpp=10&bdt=11122&idt=246&shv=r20210511&cbv=%2Fr20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3Dfd18b4fda4f3805c-22bddc0b7ca60093%3AT%3D1606614266%3ART%3D1606614266%3AS%3DALNI_MawVH1sUJWRZ6-w0ozQ8QaiErUV4A&prev_fmts=0x0%2C1536x746&nras=2&correlator=1175707123027&frm=20&pv=1&ga_vid=320394955.1606614266&ga_sid=1621349351&ga_hid=524345158&ga_fc=0&u_tz=0&u_his=1&u_java=0&u_h=864&u_w=1536&u_ah=816&u_aw=1536&u_cd=24&u_nplug=3&u_nmime=4&adx=432&ady=1374&biw=1536&bih=746&scr_x=0&scr_y=0&eid=42530672%2C31060710&oid=3&pvsid=4260968346520798&pem=479&ref=https%3A%2F%2Fl.facebook.com%2F&eae=0&fc=896&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1536%2C0%2C0%2C0%2C1536%2C746&vis=1&rsz=%7C%7CoeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=0&bc=31&jar=2021-05-18-12&ifi=1&uci=a!1&btvi=1&fsb=1&xpc=s4pe7J0Vso&p=https%3A//sanslimitesn.com&dtd=67175

C’est la tristesse et la consternation à Santhiaba Centre (Louga), où vivait Khady Diack, plus connu sous le nom de Khady Badiane. Portée disparue depuis le jour de la Korité, elle a été retrouvée morte dans une maison en construction, près de la station Edk, sur la route nationale 2. D’après les premiers témoignages recueillis par Libération Online, la victime était ligotée. Une enquête a été ouverte.

Depuis sa disparition, des recherches ont été menées un peu partout, en vain. Ses parents sont restés sans nouvelle de leur fille, âgée de 25 ans. Des communiqués à travers les radios de la place, des déclarations à la police ou à la gendarmerie n’ont rien donné. Puis, ces proches ont lancé des avis de recherches sur la page Facebook « Trouvés ou perdus ».

Mais c’est 05 jours après sa disparition qu’elle a été finalement retrouvée par les riverains, morte, ligotée. Elle a été retrouvée hier lundi vers 20 heures, près d’un bâtiment en construction au quartier Bagdad derrière le palais Djily Mbaye, à coté de la station Edk (Louga).

Informés de la découverte macabre du corps d’une jeune fille, les sapeurs-pompiers et des éléments de la police de Louga se sont déplacés sur les lieux, rapporte Seneweb. Après constat, la dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga et la police a ouvert une enquête.