Maimouna Astou Yade rejoint Ndella Madior : “Je veux un vrai mec comme Ndella Madior, libérez notre sexe!” »

Ndella Madior, est au centre d’une grosse polémique. Sur 2STV, la cinquantaine a révélé des pans assez intimes de sa vie privée. Rapidement les vidéos ont fait le tour des réseaux sociaux. On y voit Ndella avouer qu’elle aime les hommes et le s*xe. La défenseuse des droits des femmes Maimouna Yade sort de son mutisme pour prendre la défense de la directrice de Saphir Fm.Nos confrères de Exclusif.net publie l’intégralité de son post.

« Donc au Sénégal, les femmes n’ont pas le droit de dire qu’elles veulent « de vrais mecs », cela n’aurait offensé personne si un homme disait qu’il voulait « une vraie meuf ». La femme a aussi le droit de faire ses choix concernant sa vie sexuelle, d’être avec l’homme qu’elle veut, le CHOISIR. Moi, un homme ne me choisit pas, je le choisi. Est ce grave? Non c’est juste un mode vie, un choix. J’ai choisi de ne pas vivre un sentiment de dépendance avec un homme, on est partenaire : à prendre ou à laisser, femme OUI OUI, non franchement c’est pas moi ça.
Personnellement, je n’aime pas commenter, ni publier, sur la vie des autres, certes, mais je pense que ce pays doit sortir de la profonde hypocrisie qui le ronge.

« Moi mariée, je fais l’a*mour tous les jours » Ndella Madior devait -elle cela devant des millions de sénégalais? Chacun aura son avis en fonction de son imaginaire qui influence ses pensées faits et gestes. Mais je trouve que c’est un fait qui ne concernait qu’elle, c’est très intime. Ce que nous vivons en intimité ne concerne que nous, pas les autres.

Alors , soyons clairs, les femmes ressentent des pulsions comme les hommes , elles peuvent fan*tasmer sur un homme, elles peuvent aussi tenter des expériences amoureuses, vivre des moments de pure folie, tenter les fantasmes les plus incroyables avec leur homme, avoir un mot à dire sur comment vivre son intimité avec son mari, de choisir de se marier ou pas, de faire des enfants ou pas, de rester célibataire ou pas, d’être une femme soumise ou pas, de grandir spirituellement, d’être riches et puissantes, de choisir l’homme avec qui elles se marieront (………).

Je reste fondamentalement attachée à mon statut de femme musulmane, mes valeurs et à ma culture serere, cela ne m’empêche pas d’être cette femme émancipée et libre .
JE VEUX, COMME NDELLA MADIOR , UN VRAI MEC.
LIBEREZ NOTRE S*XE et ROMPEZ! »facebook sharing button