Ndella Madior Diouf : “Mais, qu’attend l’État pour mettre en quarantaine la TFM?”

Ndella Madior Diouf ne mâche pas ses mots. Elle vient de lâcher le fond de sa pensée à propos de la situation de la pandémie à Coronavirus ou Covid-19 qui, commence à envahir le secteur des médias.

Avec le cas de notre humoriste national Samba Sine alias “Khouthia” de la TFM, la Présidente du parti politique RNUA (Réconciliation Nationale pour l’Unité Africaine) demande aux autorités étatiques de mettre en quarantaine le groupe de presse de Youssou N’Dour :”Au Groupe Futurs Médias, notamment à la TFM, on a signalé un homme testé positif ayant même séjourné au service réanimation d’un des hôpitaux de la place.

Il s’agit bien de Samba Sine alias “Khouthia”. Son état de santé s’ est amélioré, Dieu merci. L’on prie pour son prompt rétablissement. Dernièrement, un autre cas y a été noté. Le gars en personne est sorti de l’hôpital et a regagné sa famille.

Tfm et ses contaminés au covid-19
Aujourd’ hui, il y a bien lieu de s’alarmer. Pourquoi le ministère de la santé n’a pas mis en quarantaine le GFM?”, s’interroge Madame Ndella Madior Diouf qui insiste : “D’après nos informations,”Khouthia” a infecté 5 autres agents de ce groupe (ses proches collaborateurs).

L’on ne pipe mot. On fait comme si de rien n’était. Tout le monde sait qu’il y a des sujets asymptomatiques, c’est-à-dire porteurs du virus, mais ne le développent pas. Ces cas peuvent, de toute évidence, contaminer d’autres personnes.

A la Médina, un immeuble avait été mis en quarantaine pour un seul cas de contamination confirmé
A Médina (Dakar), les pensionnaires d’un immeuble entier ont été mis en quarantaine pendant plus de 14 jours parce que le propriétaire de cette bâtisse était malade du Covid-19. Pourquoi ne pas faire de même pour la TFM?.

La Présidente Directrice Générale du réseau des radios “Saphirs” qui exhorte les hommes de médias à cultiver davantage les vertus du télétravail, demande tout de même au Général François Ndiaye, patron du Comité de suivi de la Force Covid-19, de bien prendre en considération les médias. Pour Ndella, certains acteurs des médias rencontrent des difficultés pour s’adapter à cette nouvelle méthode de travail.