Obligé de se déshabiller en direct, un jeune Sénégalais, humilié devant des milliers d’internautes, tente de se suicider

Un incident sur Instagram secoue la communauté sénégalaise de Pise, en Italie. Un jeune garçon qui souffre de surdité et de déficience mentale a été victime d’une Instagrameuse qui l’a appelé dans son direct, avant de lui intimer l’ordre de se déshabiller, l’humiliant devant des milliers de contacts qui le suivaient. Désemparé, le jeune qui a été arrêté en pleine action par des membres de sa famille, avertis par des connaissances qui étaient en ligne, s’est enfui de la maison par la suite pour tenter de mettre fin à sa vie.

Les faits se sont déroulés le 10 avril dernier dans la ville de Pise. Un jeune Sénégalais de 21 ans souffrant de surdité et de déficience mentale a été harcelé et contraint à se déshabiller par une jeune Italienne qui faisait du direct sur Instagram, suivie par des milliers de contacts. «Tu te déshabilles ou pas ?», a-t-elle lancé au malheureux avec qui elle était en appel direct. Elle insiste et le jeune garçon se confond en excuses et obéit en se mettant nu. Heureusement, des gens qui suivaient le compte de la fille et qui connaissent le jeune Sénégalais ont vite averti sa famille. C’est ainsi que des membres de la famille l’ont trouvé dans les toilettes et l’ont arrêté. La famille a expliqué également que le garçon est sourd de naissance et utilise un implant qui lui permet d’écouter et de parler ; et de plus, selon toujours la famille, il a le «jugement altéré» et donc n’a pas la capacité de faire des choix éclairés. Mais, malgré son handicap, le jeune garçon a été traumatisé par la tournure des faits, avec les commentaires des internautes. En effet, psychologiquement touché, il s’est enfui de chez lui et a tenté de se suicider.

L’instagrameuse continue de tenir des propos haineux envers le garçon, sa famille et la communauté sénégalaise

Surtout que l’instagrameuse a continué à l’humilier et à le ridiculiser dans ses directs, s’en prenant à sa famille et à la communauté sénégalaise en particulier et étrangère en général, avec des propos racistes et haineux. «L’enfant est handicapé, c’est à la famille de s’occuper de lui. (…). Sénégalais de m…, allez dans votre pays, Albanais retournez d’où vous venez. Allez dans les autres pays pour y commettre des délits, ils vous coupent bien la gorge. Et ce n’est qu’une des peines infligées aux étrangers», dit-elle, entre autres. Malgré la dénonciation de son acte et son comportement ignobles, la fille et sa famille refusent de présenter des excuses au jeune Sénégalais et à sa famille.

La solidarité de la communauté sénégalaise

Le jeune compatriote et sa famille qui vit en Italie depuis longtemps et qui y est bien intégrée, ont porté l’affaire en justice. Et il y a eu une mobilisation de la communauté sénégalaise sur Instagram pour apporter sa solidarité au jeune garçon et sa famille. «K. est un garçon innocent qui, seul, ne peut pas faire la distinction entre le bien et le mal. La fille en question a profité de sa fragilité et de sa vulnérabilité pour accroître ses contacts et promouvoir ses opinions», dénonce Aminata. Qui ajoute : «La famille de K. a déposé une plainte contre la jeune fille, mais comme il n’y a aucune garantie que justice soit faite, nous avons décidé d’agir également à notre niveau (sur les réseaux sociaux) pour dénoncer cette situation autant que possible. C’est la raison pour laquelle nous, Sénégalais de la diaspora, nous nous mobilisons en sollicitant votre aide pour sensibiliser le plus de monde possible et garantir la justice pour notre frère K».

jotaay.net