Sorti du centre de Darou Marnane, le bijoutier de Mbacké fait de graves révélations

A l’intérieur du centre de traitement de Darou Marnane à Touba, il y a toujours des patients qui nient être atteints de coronavirus.
La révélation a été faite par le bijoutier de Mbacké, l’un des premiers cas testés positifs et qui a regagné son domicile dimanche dernier après un contrôle négatif.

«Il y’a des patients, à l’intérieur du centre qui nient être atteints de coronavirus. Ces derniers pensent qu’on se moque d’eux tout simplement. Ils disent qu’on leurs fait perdre du temps à cause de leurs maux de tête. Mais ils se trompent lourdement. Ce sont les porteurs saints qui se doute de cela parque qu’ils ne souffrent de rien. C’est pourquoi il est très difficile de les conscientiser. Mais j’étais toujours en train de sensibiliser ces derniers pour qu’ils reviennent à de meilleurs sentiments. Je crois à l’existence de la maladie parce que je ne ressens plus aucune douleur. Il y’a des patients qui étaient très fatigués lors de leur arrivée au centre, mais avec le temps, ces derniers assuraient même l’ambiance sur place», a dit Modou Thiam dans un entretien accordé au journal SourceA.

Actusen