Violation Couvre-Feu, Conduite en état d’ivresse: Beydi Amar, le frére de Dame Amar Précise

Beydi Amar crie au lynchage médiatique. Cité dans une affaire présumée de violation du couvre-feu et de conduite en état d’ébriété, Beydi Amar soutient que ces propos sont en total déphasage avec la réalité.
Joint par Seneweb, le fils du défunt homme d’affaires Ameth Amar livre sa version des faits.

« D’abord je précise que je suis asthmatique. Avant-hier, vers 2 heures du matin, je devais urgemment me rendre à la pharmacie pour me procurer un médicament. Je sors et demande à l’Asp s’il y avait une pharmacie dans les parages, il me répond que non. Je décide alors de rentrer chez moi », informe-t-il pour commencer.

« C’est en ce moment, poursuit Amar, que d’autres Asp ont orienté leurs torches vers moi. J’ai pris peur et je suis rentré chez moi de justesse. Le lendemain je me suis rendu à la police de Dieuppeul pour raconter les faits et j’ai été libéré aussitôt après. Donc il n’y a eu ni violation, ni état d’ivresse ».

Seneweb