Barça : Lionel Messi affronte son club et refuse une convocation au centre d’entraînement

Lionel Messi semble avoir fait un pas de plus vers son départ du FC Barcelone: l’attaquant argentin n’a pas été vu par les journalistes de l’AFP à l’entrée du centre d’entaînement où il était convoqué dimanche pour une séance de dépistage du coronavirus. Tous les joueurs et le staff étaient convoqués ce dimanche matin pour passer des tests PCR de détection du nouveau coronavirus avant la reprise des entraînements lundi.

Lionel Messi, qui avait rendez-vous à 10h15 selon la presse, n’a pas été aperçu par les journalistes sur place, à l’inverse de son ami, l’attaquant Luis Suarez, avec qui il arrive régulièrement à l’entraînement. Messi a envoyé un Burofax (un courrier recommandé qui a valeur de preuve devant la justice) aux dirigeants du Barça mardi via ses avocats.

Ceux-ci ont aussi fait savoir à la direction du club que le joueur ne se présenterait pas à ce premier rendez-vous de présaison ni au premier entraînement du nouveau coach Ronald Koeman lundi, selon la presse espagnole. Le joueur considère qu’il n’a plus d’engagement auprès du club, ajoutent les médias locaux.

La majorité des joueurs présents
La majorité des autres joueurs ont franchi le portail de l’entrée principale de la cité sportive Joan Gamper tout au long de la matinée, avant 11h00. Y compris des cadres annoncés sur le départ comme Arturo Vidal ou Suarez, des joueurs en convalescence comme le portier allemand Marc-André ter Stegen, ou des internationaux comme le défenseur français Clément Lenglet.

Les premiers arrivants ont été Jordi Alba, Martin Braithwaite et le nouvel entraîneur Ronald Koeman, vers 09h00 ce dimanche matin, attendus par une petite trentaine de supporters devant les portes du centre d’entraînement du Barça. Avec cette absence, la « Pulga » (puce, en espagnol) argentine durcit le bras-de-fer avec la direction du club pour négocier sa sortie du club catalan.

« Il ne se présente pas » avait titré le quotidien sportif catalan Mundo Deportivo ce dimanche, lettres blanches sur fond noir, avec une grande photo de « Leo » Messi seul dans un Camp Nou vide.

« Il fait front », a titré Sport ; « En rébellion », a affiché Marca ; « Plus d’huile sur le feu » a résumé L’Esportiu, au sujet d’un Messi qui fait la une de toute la presse sportive espagnole et catalane.