Bombardier s’attaque gravement à Yékini et Tyson

Bombardier ne veut plus voir le Dr Alioune Sarr à la tête du Comité national de gestion (CNG) de la lutte! Il réclame son départ car estimant qu’il a fait plus de 25 ans.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Sunu Lamb, l’ancien Roi des arènes a laissé entendre que « l’Etat doit le confier à une autre personne, il faut qu’on essaie de voir ce qu’une autre personne peut apporter à la lutte ».

Et pour Serigne Ousmane Dia, la présence des anciens champions Yekini et Tyson au sein de la structure dédiée à la gestion de la lutte n’a rien changé. « Un lutteur qui n’est plus en activité n’a plus les ressources et l’énergie pour faire des revendications », a souligné Bombardier dans l’interview exploitée par Senego.

Par ailleurs, il a invité ses frères lutteurs du Sénégal à s’ouvrir au MMA (Mixed martial arts). « Actuellement, la lutte avec frappe traverse une crise, plusieurs lutteurs n’ont pas de combat, avec le MMA, ils peuvent disputer des combats, c’est un plus ».

Pour rappel, B52 fera face au champion d’Angleterre ce 29 février à Birmingham (Angleterre) pour la ceinture royale.