(Video) Fin Couvre-Feu : Aux Almadies, Les Femmes Bombées Recommencent Les “Bombasses”

Le gouvernement ouvre la bombasse dans la capitale. Après quelques jours de la levée des mesures barrières, le “thiakay”  recommence un peu partout dans la ville. Dans les zones Almadies, le jour s’en va, la nuit arrive, donc les hommes et les femmes s’extasient et foncent vers leurs nids de plaisirs.

Les rues bondées gens. Des hommes et des femmes se tenant main dans la main, gambade au bord des restos et d’autres dans les boites. Au bord des routes, des prostituées vêtues de robes et de mini-jupes laissant voir leur formes harmonieuses, jettent le dévolu sur les passants. Ils tournent, regardent ces belles dames et quelques fois  s’arrêtent pour marchander avec une des filles.

Dans les Almadies, l’ambiance règne plus. C’est entre joie et bonheur que les gens se faufilent dans les ruelles, dans les restos, dans les bars ou dans les boites.

Ils étaient longtemps privés de cette vie. Alors, ils diront simplement Djadjief au Gouverneur de les avoir enfin libérer. Ils pourront réactiver leurs penchants bloqués depuis presqu’une année. Pour eux, c’est la vraie vie, la belle, qui recommence.

Le temps perdu devra se rattraper. Aux Almadies et dans d’autres parties de la ville, La bombasse a redémarré. Hommes et femmes regroupés dans une salle se le font et se bombe ardemment.

Eh bien, une belle vie ! Personne ne juge personne. Chacun a sa façon de la vivre.

Dans ces lieux, les cœurs battent au rythme de la musique sortant une douce musique un tel un harmonica. Les lumières jaillissant de diverse couleurs les font plonger dans un autre monde différent de notre monde, un monde dans lequel, il n’y a qu’émotion. Les soucis se perdent et les délices de la vie ressurgissent. Après tout, ça leur manquez.

Jetez un coup d’œil dans la vidéo. C’est surprenant !