(Vidéo) Le phénomène « Flash Cas » de la série Virginie fait déjà une victime au Lycée Lymodak

Il fallait s’y attendre, surtout quand le contenu d’une série s’adressant aux jeunes dévie de sa fonction première : éduquer. Virginie, série produite par Marodi, est très suivie principalement par les élèves puis que retraçant la vie à l’école.

Seulement, lors des derniers épisodes, il y a été développé une partie gossip dénommée Flash Cas. Dans ce cas de figure, un élève poste de manière anonyme, des secrets pour régler des comptes. Le corps professoral et l’administration ne sont pas non  plus épargnés. Une tendance reproduite dans les établissements dakarois et qui commence déjà à faire des victimes.