(Video) URGENT. En cavale, le jeune délinquant Massoukha Mbengue localisé, il se prépare pour rentrer

Fatou Kiné Ndiaye, une Sénégalaise, risque la prison si rien n’est fait. Cette étudiante en gestion-management d’un institut de Rabat (Maroc) sera jugé dans les prochains jours pour trafic et détention de drogue.

Fatou, 22 ans et étudiante en gestion-management dans une université de Rabat (Maroc), avait annoncé à la veille de son départ pour des vacances au Sénégal qu’elle ferait un GP (gratuité – partielle).

En conséquence, elle a été contactée par Massoukha Mbengue, qui lui a demandé de lui transporter des chaussures. Fatou Kiné, ne se doutant de rien lui a communiqué son adresse. Massoukha lui remis un colis contenant ce qui était censé être des chaussures, mais qui contenait en fait une drogue.

C’est une fois à l’aéroport Mouhamed V de Casablanca que Kiné a été interpellée par la police marocaine pour trafic et détention de drogue.

Depuis le 24 février 2021, la jeune dame est en détention et sera jugée d’ici moins de 10 jours par le tribunal de Casablanca. Elle risque 2 ans de prison ferme. Quant au sieur Mbengue, selon toujours les mêmes sources, il reste introuvable.

Cependant, certains proches de la fille condamnent le silence des autorités sénégalaises ainsi que le refus de la police marocaine de lever le petit doigt pour ouvrir une enquête sur cette affaire qui secoue la toile depuis un bon moment.

Ainsi, un appel a été lancé à l’endroit du président Macky Sall et des autorités sénégalaises, afin qu’ils puissent intervenir à temps sur cette affaire.